Histoire érotique en réponse à mon lecteur #2

 

Un de mes lecteurs m’a gentiment offert une histoire, je lui ai proposé de la publier et de lui répondre. Découvrez les  premières parties de cette histoire érotique

partie 1 – partie 2 – partie 3

Oh, oui ! Son doigt dans mon anus soulage mon envie de me faire remplir cet orifice. Mais cet apaisement ne dure que quelques secondes. Très vite mon petit trou en réclame plus. Lolo doit le sentir puisqu’il introduit déjà un deuxième doigt tout en me caressant les fesses de son autre main. Toujours à quatre pattes, je courbe un peu le dos pour relever un peu plus mon cul. Toute à mon plaisir, je balance mon derrière de droite à gauche, pour bien ouvrir mon anus. Je jette alors un regard vers Lolo et lui intime l’ordre d’y engouffrer son sexe. Il ne se fait pas prier, retire ses doigts me laissant quelques secondes en manque, tellement l’envie est irrépressible. Lolo pose une main sur ma hanche et, de l’autre présente son sexe à l’entrée de mon petit trou. Je le sens dur et mon corps frisonne de désir à ce contact. Il s’insère, trop doucement à mon goût et je donne un coup de rein vers l’arrière pour l’enfoncer en entier. Pleinement remplie, je trouve enfin satisfaction. Sûrement surpris par mon assaut, Lolo met quelques secondes avant d’entamer un va-et-vient dans mon orifice qui ne demande plus qu’à exploser de plaisir. A chaque coup de boutoir, je râle de contentement. Au son de sa respiration, je sens que Lolo est prêt à exploser également, son sexe se tend un peu plus. Je lui demande d’accélérer. Il lâche ses dernières forces et je jouis fort, haletant un « c’est trop bon ! » Lolo me suit dans la foulée avec un divin râle de plaisir.

Epuisés, repus, nous nous écroulons sur le lit. Nous échangeons quelques tendres baisers et caresses qui contrastent étrangement avec la lubricité dont nous avons fait preuve quelques minutes plus tôt. Nous sombrons rapidement dans un sommeil bien mérité. Vers 4 heures du matin, j’ouvre les yeux. L’air dans la chambre est suffocant, il fait chaud et j’ai terriblement soif. Lolo dort d’un sommeil agité. Je souris à l’idée qu’il doit probablement poursuivre nos ébats en songe. Quelle suite peut-il bien imaginer ?

Je me lève pour rejoindre la cuisine. La soudaine fraîcheur fait frissonner mon corps nu. J’aurai dû me couvrir. En traversant le salon, je remarque ma robe en tas sur le tapis près du canapé, nos verres encore remplis, le désordre sur la table basse… Tout en furetant dans la cuisine à la recherche d’un verre, les souvenirs de la soirée remontent dans mon esprit. Ah en voilà un ! Je le remplis d’eau et le bois d’un trait pour étancher ma soif. Je le remplis à nouveau pour le boire à petites gorgées cette fois-ci, en me remémorant le déroulement de cette chaude soirée. Il faut dire que nous avions pris le temps de bien faire monter l’excitation avec des échanges de messages ardents. Et contre toute attente, la rencontre a été à la hauteur de nos envies. Bien que très émoustillée par la perspective de cette soirée, il faut tout de même avouer que je ne m’attendais pas à de tels ébats. Je repose mon verre vide dans l’évier et hésite. Je n’avais pas prévu de passer la nuit ici et la perspective de rentrer chez moi en pleine nuit ne m’enchante pas vraiment. Pourtant je remets ma robe, rassemble mes affaires et trouve un papier sur lequel je griffonne un petit mot à Lolo. Ja laisse le papier en évidence et me dirige vers la porte. Lolo sera probablement déçu, mais cette frustration pimentera la prochaine soirée ! Je tire doucement la porte, sourire aux lèvres, en espérant que ma disparition nocturne fera son petit effet à la seconde rencontre.

Chronik

 

 

Crédit Photo : pixabay.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :