Histoire érotique offerte par un lecteur #2

Un de mes lecteurs m’a gentiment offert une histoire, je lui ai proposé de la publier et de lui répondre. Découvrez les 2 premières parties de cette histoire érotique – partie 1partie 2

J’inonde sa poitrine alors que l’on se regarde droit dans les yeux.
Elle a un petit sourire en coin signe qu’elle semble contente d’elle.
Elle ne peut s’empêcher de lécher du bout de sa langue la dernière goutte de sperme qui perle de mon gland et finalement trop gourmande, l’engloutit dans sa bouche.
Après l’avoir délicatement sucé innocemment elle me dit avec un grand sourire « C’était pour bien le nettoyer »
On finit par vraiment se doucher en se caressant mutuellement en le lançant dans un corps-à-corps tendre sensuel et envoûtant.
On finit par enfiler un peignoir et en lui prenant la main je l’amène dans ma chambre.
Il fait chaud trop chaud.
J’ouvre le lit en grand, on laisse tomber nos peignoirs encore mouillés et on s’allonge côte à côte.
On se caresse en se faisant de petits bisous comme pour remercier l’autre du plaisir que l’on s’est donné …
Puis je la saisis par la taille la relève et l’installe assise sur mes cuisses moi-même assit le dos appuyé contre la tête du lit.
Et là, me regardant droit dans les yeux, elle commence à bouger doucement mon sexe juste collé au sien. Elle est déjà tellement excitée et mouillée que cela glisse tout seul …elle me masturbe en se masturbant elle-même! Elle a un petit sourire en coin car elle se dit que j’aime la voir bouger ainsi sur moi, ses seins pointés devant mon visage et elle a raison.

Je la caresse délicatement, les cuisses, la taille et ses petits seins aux tétons bien durs que je titille avec mes doigts. Elle penche légèrement la tête en arrière pour bien les mettre en évidence devant moi. Ils sont magnifiques. Je finis par les prendre en pleine bouche et les mordiller … Hummmmmmm gémit-elle. Elle semble sensible à mes petits coups de langue sur ses tétons durcis par l’excitation. Son bourgeon qu’elle frotte sur ma verge bien raide maintenant commence à faire monter en elle le plaisir. Elle accélère, ondule son bassin plus rapidement. C’est trop bon tant et si bien qu’elle finit par pousser un cri qui en dit long. À ce moment-là, je la saisis par les épaules et la fais glisser entre mes jambes en les écartant. Elle me regarde et comprend vite ce que je veux. Elle me caresse les cuisses, le ventre prend mes bourses dans une main, les malaxe délicatement et de l’autre mon sexe qu’elle commence à lécher de haut en bas. Le bout de sa langue s’attarde sur mon gland puis elle y pose ses lèvres et les écarte lentement pour le faire rentrer dans sa bouche. Hummmmmmm, que c’est bon. Elle commence ses allées et venues doucement, délicatement. Avec sa langue elle titille habilement mon gland. Ce n’est que du bonheur et elle le sait la coquine à voir son regard chercher le mien et elle fait ça très bien. Elle engloutit parfois entièrement mon sexe dans sa bouche.

Je la laisse s’appliquer tendrement un moment puis je me dis que c’est à mon tour de lui faire plaisir… Je me lève et sans rien lui dire, elle s’installe à quatre pattes devant moi la tête posée sur ses bras croisés, son petit derrière rebondi en l’air. Devant une telle position inutile de savoir ce qu’elle veut. Je lui caresse délicatement les fesses, les cuisses et m’attarde sur son sexe mouillé par l’excitation que lui procure la position. Je n’en reviens pas, j’arrive à glisser en elle un doigt puis deux puis trois puis quatre tellement elle est ouverte et mouillée. Elle gémit de plus en plus fort, bouge son derrière. Elle veut autre chose en elle, c’est évident. Elle se redresse pour se mettre à quatre pattes et d’un regard, d’un signe de la tête me supplie de la prendre. Je me positionne et fais glisser mon sexe le long de ses grosses lèvres. Je sens qu’elle n’en peut plus et veut la sentir en elle. Elle gémit de plus en plus fort, bouge son petit derrière, essaie de la faire rentrer mais je m’y oppose. J’aime la faire languir, faire monter en elle une excitation débordante. Cela m’excite énormément moi aussi.

Sa mouille commence à dégouliner sur ses grosses lèvres. J’adore. Je finis par pousser mon gland en elle et aussitôt elle finit par le faire rentrer profond en elle, reculant brusquement son corps en arrière. On pousse simultanément un gémissement, un râle tellement c’est bon. Mon sexe est rentré sans aucune difficulté tellement elle est ruisselante. Mais elle ne s’arrête pas là et moi non plus. En parfait accord, commence de longs va et vient. Je la défonce parfois brutalement avec de grands coups brusques pour aller au plus profond d’elle et elle aime ça, à l’entendre gémir. Ça m’excite encore plus. De temps en temps elle me regarde et son regard en dit long encore une fois. Je laisse promener mes doigts dans la raie de ses fesses, innocemment, et m’attarde un peu sur sa petite rondelle. Je titille l’entrée, elle ne dit rien. J’insiste un peu et essaie de pousser mon doigt un peu plus en profondeur. Il n’y a pas de résistance, elle ne dit toujours rien. La coquine elle ne doit pas être contre que je change d’orifice. Je lui demande en enfonçant un peu plus mon doigt et sa réponse est un fort gémissement accompagné d’un ouiiiiiiiiiiiii d’approbation.

Ptitloudu40

 

 

Crédit photo : pixabay.com

 

Un commentaire sur “Histoire érotique offerte par un lecteur #2

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :