Histoire érotique en réponse à mon lecteur

Après Histoire érotique offerte par un lecteur , voici ma réponse.

Cette étreinte passionnée sur le canapé nous a laissés sans énergie et silencieux. Assis côté à côte sur le canapé, nos corps nus se touchent. Lolo me caresse la cuisse du bout des doigts me faisant frissonner et sortir de ma douce torpeur d’après sexe. Animée soudain d’un désir renaissant, je me lève et me place devant lui. Il lève la tête vers moi et je me penche pour lui déposer un baiser sur les lèvres. Puis en me redressant, je lui attrape la main et je dis :

-Viens, une bonne douche nous fera du bien.

-Oui c’est une bonne idée ! me répond-il affichant un sourire malicieux.

Je m’écarte pour le laisser s’extirper du canapé. Il conserve ma main dans la sienne et me précède pour me conduire dans la salle de bain. Nous quittons le salon pour emprunter un long couloir. A mi-chemin, Lolo s’arrête pour ouvrir une porte sur sa droite. Il pousse l’interrupteur et me fait entrer dans la salle de bain. Au fond se trouve une large douche à l’italienne derrière un verre transparent. Lolo me lâche la main, referme la porte et se dirige vers la douche pour aller ouvrir le robinet thermostatique et régler la température. Puis il revient vers moi, passe un bras autour de ma taille et me caresse le ventre avec le dos de sa main libre. Il tourne la tête pour me susurrer dans l’oreille :

-Ça m’a beaucoup plus tout à l’heure!

-Moi aussi. Lui soufflais-je, troublée par cette main qui effleure le bas de mon ventre.

A ce contact, ma respiration s’est accélérée. Il me dépose un baiser dans le cou puis me pousse sous la douche. Je passe la tête sous le jet, l’eau me fait du bien. Lolo me rejoint, j’aperçois sa verge qui recommence à bander, légèrement. A sa vue, mon clitoris envoie un élancement, précurseur d’une inondation de ma cavité intime. Je n’ai plus qu’une envie goûter une nouvelle fois son sexe. Je ne l’ai eu que trop succinctement en bouche tout à l’heure et ma langue aimerait l’explorer avec langueur. Lolo passe à son tour sous le jet d’eau. J’en profite pour empoigner le gel douche et remplis ma main gauche de liquide savonneux. Puis j’entreprends de le laver en posant d’abord mes mains sur son torse. Je fais des cercles pour faire mousser le gel douche et je le caresse. Je remonte jusqu’à ses épaules, puis viens me coller de tout mon corps contre lui pour passer mes mains sur son dos. Lolo a posé ses mains sur mes fesses et ne bouge plus. Je sens son sexe tendu à son maximum qui s’agite contre mon ventre. Mes lèvres à quelques centimètres des siennes affichent un petit sourire de satisfaction. Je me sens flatter par cette belle érection. Je descends mes mains le long de son dos pour rejoindre son postérieur et lui distiller des caresses.

Très vite, je n’y tiens plus et décide de ramener mes mains devant pour empoigner son sexe. Lolo ferme alors ses yeux, bascule légèrement sa tête en arrière et laisse échapper de sa gorge un petit râle. Je lave sa queue très doucement en prenant mon temps. Je monte et descends ma main droite sur son sexe pendant que la gauche caresse ses testicules. Puis je guide Lolo sous le jet, et je poursuis mes caresses jusqu’à ce que sa verge soit débarrassée de la mousse. Je m’agenouille devant lui et lui saisis le sexe par le gland puis le lèche à plusieurs reprises depuis les bourses jusqu’à l’extrémité. Je fais rouler ma langue sur son prépuce provocant chez lui des tressautements de plaisir. Ma bouche avale alors son sexe jusqu’à la gorge. Puis j’entreprends de le branler tout en le suçant. Je jette un regard vers Lolo, les yeux mi-clos il semble apprécier mes caresses buccales. Il se recule soudainement, mettant un terme à ma gâterie et m’oblige à me relever. Il m’embrasse avec ferveur une main sur mon cou, l’autre me pelotant le sein.

Il abandonne mes lèvres et me fait mettre dos à lui. Il pose sa main sur ma hanche et la fait glisser jusqu’à mon clitoris qu’il commence à titiller du bout du doigt. De son autre main, il s’agrippe à un de mes seins, en pinçant le téton. La chaleur de son souffle sur mon cou attise mon plaisir. Mon clitoris gorgé de désir ne résiste pas longtemps à cette cajolerie et j’explose dans une longue et profonde jouissance. Enhardi, Lolo ne me laisse pas de répit. De sa main il appuie sur mon dos, m’enjoignant de pencher le haut de mon corps en avant. Je m’exécute en prenant appui sur le mur de faïence. Cramponné à mes hanches, il pénètre d’un coup de rein mon sexe lubrifié par la jouissance. Sa tige dure et raide fait de rapides aller-retour dans mon antre, totalement abandonnée à ses assauts. Je sens son corps se contracter. Je me dégage rapidement de la position pour me retourner et m’agenouiller devant lui. Je saisis son sexe à pleine main et le branle fort sur ma poitrine, glissant vers lui un regard plein de lubricité. Lolo jouit sur ma poitrine tendue.

 

 

Crédit Photo : pixabay.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :