Gang Bang au cinéma pornographique

Abonnez-vous à la newsletter dans la colonne de droite, et vous ne raterez plus aucune de mes publications.

Il y a une vingtaine de jours, j’avais mis une annonce sur le site lieuxdedrague.fr pour avertir de ma présence au cinéma pornographique, le complexe aquitain mardi 08/01 à partir de 12 heures. Le jour J, après un passage aux toilettes et un café, je pénètre dans la salle n°2, la petite salle. 3 hommes attendaient dans le hall, à l’intérieur il n’y a personne. A l’écran, une femme chevauche un homme sur fond sonore de fortes respirations et de gémissements.

Bien occupée dès mon arrivée

Accompagnée de MrX, je me dirige vers le 1er rang. J’enlève mon manteau, je porte une robe bustier noire et des bas. Je m’assois et jette un coup d’œil vers le fond de la salle, quelques hommes sont entrés. Je remonte ma robe et je commence à me masturber face à l’écran. Deux hommes s’installent immédiatement juste derrière moi. Celui à ma gauche passe sa main sur mon épaule nue, puis descend vers mon sein. Je le sors de la robe. L’homme derrière moi, sur la droite, approche sa main également vers mon autre sein. Je me laisse caresser ainsi quelques instants. Voyant qu’ils ont tous deux sorti leur sexe, je me retourne et m’agenouille sur le siège pour branler leur sexe puis les prendre à tour de rôle dans ma bouche. Pendant ce temps 3 hommes se placent derrière moi et me caressent les seins, les fesses. L’un d’eux s’occupe plus particulièrement de ma vulve. Je saisis leur sexe et les branle ou les suce à tour de rôle.

Fellation à mon baiseur

J’ai du mal à sucer les deux hommes qui sont derrière les fauteuils, leur tige étant juste à la hauteur du haut du dossier du fauteuil et je dois me tourner dans tous les sens pour m’occuper des hommes devant moi. Je leur demande de passer devant. Je m’assois sur le fauteuil, jambes bien ouvertes pour que le jeune homme qui s’occupe de mon sexe soit plus à l’aise. Il entame un cunni avec beaucoup de délicatesse, c’est vraiment très agréable. Les autres hommes font courir leurs mains un peu partout sur mon corps. L’un d’eux s’occupe de mon sein gauche, un autre de mon sein droit, une langue s’agite en douceur sur mon clitoris parfois des doigts me pénètrent ou une bouche vient m’embrasser. Les sensations sont multiples et bien que je ne sache plus où donner de la tête, j’aime le vertige charnel que cela me procure. Pendant ce temps, je m’occupe avec gourmandise des cinq puis bientôt six sexes qui m’entourent puisqu’un autre homme vient de nous rejoindre. Ma bouche et mes mains s’activent de toute part et je papillonne de sexe en sexe. J’affectionne cette situation, être entourée de sexes tendus juste pour moi. Je plonge mon regard dans le leur, ma bouche dévoreuse se régale. L’un d’eux ne tarde pas à venir, et je lui propose de jouir dans ma bouche, et il largue son jus chaud et bien épais. Je savoure, un deuxième et un troisième viennent à leur tour. Un des hommes qui porte un cockring et qui n’a pas encore déchargé, demande à me prendre. J’accepte et pendant qu’il enfile son préservatif, je me place en levrette. Je le guide dans mon antre et poursuis une fellation. J’aperçois d’autres hommes qui sont arrivés. Certains observent sur le côté, d’autres sont assis au fond de la salle. L’homme qui me prend, me pénètre avec vigueur, c’est vraiment bon puis il vient me présenter son sexe pour que je le lèche après qu’il ait joui dans sa capote.

Très très entourée

Je ne suis pas sûre que mes souvenirs soient très exacts, mais en substance c’est ce qui s’est passé. Bien que j’aie regardé les hommes pour les identifier par rapport à leur sexe, à l’heure où j’écris, tout se mélange. Si le début de mon récit reste un peu approximatif, mes souvenirs deviennent ensuite franchement imprécis. Alors autant vous dire que j’ai complètement perdu le fil du décompte.  Heureusement MrX y veillait.

fellation au cinéma pornographique

Je suis en train de m’occuper avec deux hommes, lorsqu’un troisième complice, particulièrement grand, arrive. La plupart d’entre eux sont relativement silencieux et j’ai juste échangé quelques mots avec certains. Avec lui c’est tout le contraire, sexe sorti, il engage la conversation. Je le suce à tour de rôle avec les autres partenaires présents, il m’embrasse et il me caresse le téton gauche. Puis il me prend en levrette mais la position ne nous convient pas, il est beaucoup trop grand, ce qui est rare car j’ai plutôt le problème inverse d’ordinaire. Nous essayons par terre en position missionnaire. La position n’est pas non plus très confortable, mais la pénétration est plus simple pour le coup. Son sexe est un peu à son image, long et il me pénètre à fond. En revanche, les autres hommes ne participent plus et restent à observer. Il veut me prendre à quatre pattes mais je refuse. Je ne veux pas d’un ébat exclusif, j’ai envie de pluralité et de profiter du plus d’homme en même temps. Je m’assois sur le bord du fauteuil. Les hommes sont revenus d’eux-mêmes et je suis à nouveau entourée par quelques sexes. Je reprends mes fellations. L’un d’eux qui se fait sucer avec un préservatif me baise la bouche. Plusieurs hommes me gratifient de leur chaud breuvage.

Fellations à la chaîne

Je fais une pause de quelques minutes. Mr X. assis au deuxième rang derrière moi prend de mes nouvelles. On engage la conversation avec un des hommes assis à ma droite. Il appelle un copain mais qui ne peut pas venir tout de suite. Une bonne partie des hommes est restée en retrait pour observer. Et lorsque je reprends mon activité, j’aperçois quelques têtes « connues » qui reviennent en 2ème partie. Parfois j’appelle certains hommes qui n’osent pas approcher. Je m’occupe d’un deuxième homme avec un cockring, le premier étant d’ailleurs de retour également, ainsi que l’homme au préservatif, et celui qui est très grand. D’autres sont là mais n’ont pas de signes distinctifs pour que je les décrive. J’alterne entre positions assises, entourée de plusieurs sexes, et levrettes pour me faire prendre. Pendant un temps plus calme, je suce longuement un homme aux chaussures rouges dont le sexe est vraiment très bandé. L’homme qui avait appelé son copain est toujours présent et très actif. Il me pénètre par deux fois avec beaucoup d’énergie, de même qu’un autre homme. J’affectionne particulièrement ces phases, qui se sont reproduites à trois ou quatre reprises : sentir des sexes vigoureux et endurants faire des allers-retours dans ma fente, sans ménagement, avoir un sexe dans ma bouche et d’autres dans mes mains. Prise dans ce tourbillon sexuel et débridé, je ne vois pas le temps passer. En revanche mon corps commence à donner des signes de fatigue, mes jambes surtout. Je m’aperçois que la salle est bien remplie. De nombreux hommes regardent depuis les fauteuils du fond et une petite dizaine d’hommes se regroupent sur le mur de côté ou le devant de l’écran. C’est le moment de me rhabiller.

Bien prise

J’avais déjà fait un gang-bang avec 5 participants et cela se déroulait à la maison. Le challenge était donc double cette fois-ci : ne pas maitriser le nombre de participants et ne pas être dans un environnement connu. Au final, ni l’u ni l’autre ne m’a gêné et à aucun moment je ne me suis sentie dépassée ou mal à l’aise, bien au contraire. Ce fût juste topissime, exactement ce que je recherchais, être occupée, entourée de plein d’hommes. J’ai pris beaucoup de plaisir à m’occuper de tout ce monde, même si parfois je ne savais plus où donner de la tête ! Certains se sont inquiétés pensant l’on ne s’occupait pas assez de moi. Mais je les rassure, c’était parfait et j’ai pris mon pied. Je ne pensais d’ailleurs pas que tant d’hommes me baiseraient, mais là j’ai été comblée.

J’avais également une petite inquiétude quant à la propreté ou au respect de certains hommes. Inquiétude injustifiée, puisque tous ont été irréprochables et extrêmement respectueux hormis un homme qui a tenté de retirer son préservatif et qui a vite compris que je veillais.

A la sortie, nous avons discuté avec le caissier. Il nous a montré de nouvelles salles privatives. Une toute petite salle de projection avec vitre sans tain et petit glory hole et une seconde privative qui peut accueillir une dizaine de personnes avec un grand lit pour de nouvelles aventures à venir !

Quelques chiffres :

Je suis restée 1h45 au cinéma, toujours dans la même salle.

J’ai sucé 20 ou 21 hommes (Mr X a fini par se perdre dans le décompte lui aussi) dont au moins un tiers plusieurs fois. Certains ont joui 2 fois.

J’ai été prise par 10 hommes : l’un d’eux m’a baisée 3 fois, deux d’entre eux m’ont prise 2 fois.

Merci à (Pseudos sur www.lieuxdedrague.fr), vous avez assuré ! Et je ne vous oublierai pas quand je remettrais cela !

  • Newsdu75 en noir
  • Kokin33001
  • Ahmed38
  • Vrpbi40
  • Lasalope33
  • Accro33 cuni
  • Pierrot33200 cockring
  • Lj33
  • Iban33
  • Toto33
  • Master2733
  • Mikebdx
  • Willy33000
  • Lego33
  • Alexsandre

Si d’autres hommes se reconnaissent dans ce récit, n’hésitez pas à vous faire connaître.

Pour des photos inédites, suivez-moi sur Twitter ou sur Instagram

10 commentaires sur “Gang Bang au cinéma pornographique

Ajouter un commentaire

  1. Un superbe recit comme d’habitude et qui me fait regretter de ne pas avoir pu être présent!!! pas grave je me rattraperai!!!
    bises

    J'aime

  2. Un récit excitant…terriblement excitant.. trop peut-être même… car au boulot avec toutes ces images appuyées par les photos, un douce chaleur commençait à se faire sentir entre mes jambes… jusqu’à ce qu’un collègue arrive et me pose une question ! Trouble… gene et difficile reconnexion au présent.. 😀

    J'aime

    1. Déjà que mon récit provoque de douces sensations, je trouve cela terriblement exaltant. Et c’est très excitant de savoir que tu pourrais être percé à jour dans cet état! Merci pour cette succulente anecdote!

      J'aime

      1. Merci à toi pour ce récit…
        En attendant une histoire prochaine, je vais continuer de vous imaginer avec moi dans ce bureau… 😉

        J'aime

  3. J’y étais (lj33, le tr_s grand), et effectivement, j’ai pu te baiser 3 fois et jouir 2 fois dans ta bouche. Je suis libertin depuis des années mais je n’avais jamais vécu ce fantasme de rencontre une femme dans un ciné X. Ca s’est très bien passé, tu es une belle femme, adorable, avec une belle peau, et nous avons vraiment passé un bon moment. J’organise des pluralités sur Bordeaux, à bientôt peut-être ? Lorent.

    J'aime

  4. Encore une aventure a couper le soufle ! Merci pour le partage et encore bravo pour ce recit parfait ! Et merci mrx pour ces photos ! 😉
    Biz a vous deux .

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :