Un week-end de folies sexuelles

Ce week-end était un peu particulier car notre fille le passait chez une amie. De quoi laisser libre cours à nos aventures sexuelles !!

Plus tôt dans la semaine, nous avions fait connaissance avec un libertin avec lequel nous discutions sur Libertic. Nous devions déjà nous rencontrer quelques semaines plus tôt mais nous avions été rattrapés par nos obligations respectives. Et puis en début de semaine, en tchatant un soir, nous l’avons invité à prendre le café… tout de suite. Il a accepté dans la foulée. Une demi-heure plus tard, nous étions attablés tous les 3, sirotant un café, ravis de faire enfin connaissance. Le café se transforma finalement en café gourmand puisque je lui fis une petite pipe, histoire de goûter notre nouveau compagnon de jeu et lui montrer un aperçu de mes talents ! Nous lui avons fait part de notre grande disponibilité pour le week-end à venir : il nous invite aussitôt chez lui pour le samedi soir.

Voilà, ce rendez-vous était le point d’ancrage du week-end. Pour le reste, nous avons décidé de laisser faire le hasard (en le provoquant un peu tout de même).

 

VENDREDI

Un trio candauliste pour démarrer

prise en levrette
levrette

 

Et le hasard fit très vite les choses. Un libertin, N., que nous avons déjà rencontré à 4 ou 5 reprises, prit contact avec nous. Cela faisait un an que nous n’avions plus de nouvelles. N. nous dit être libre le vendredi en début d’après-midi. Notre week-end allait donc démarrer plus tôt que prévu. Comme à notre habitude, nous prenons un petit café sur la terrasse avec N., l’occasion de prendre de nos dernières nouvelles puis de faire monter un peu l’excitation. Nous sommes rentrés à l’intérieur dans le salon. N. a commencé à m’embrasser, tout en s’occupant de mes seins. Puis il les a goûtés avec sa bouche, titillant mes tétons avec sa langue. Très vite j’ai farfouillé son pantalon pour en extraire son sexe déjà bandé ! Comme dans mon souvenir, outre ses proportions un peu au-dessus de la moyenne et sa tête large, elle était bien dure. Je ne pus m’empêcher de m’accroupir pour la prendre dans ma bouche et sentir sa fermeté sous ma langue. Nous avons fini de nous déshabiller sous le regard lubrique de Mr X. J’ai repris mon activité buccale favorite alternant branlette et gorge profonde. N. me pénètre de ses doigts, les agitant fort dans ma chatte qui largue quelques salves avant que je ne jouisse. Je présente alors mes fesses à N. pour qu’il me prenne en levrette. Il me baise ainsi fort me gratifiant au passage de quelques fessées. Je prends à nouveau son sexe en bouche et le conduis à l’orgasme.

Nous reprenons nos esprits et Mr X. montre à N. une vidéo de mon gang bang, puis je lui montre l’effet produit par le satisfyer. Il n’en faut pas plus à N. pour redémarrer. Une deuxième fellation viendra à bout de son ardeur.

fellation en gorge profonde
fellation

A la recherche de coquins

Après le dîner, nous avions décidé d’aller faire un tour dans les dunes, un endroit que nous savons coquin. Bien que la météo n’ait pas été favorable de toute la journée avec des pluies et des orages, la fin d’après-midi promet tout de même une éclaircie. Pas sûr que quelques coquins poussent jusqu’à la plage. Pourtant nous n’avons pas d’autres idées en tête pour le temps qui nous est imparti. En effet P., un homme que nous rencontrons depuis quelque temps dans le cadre d’un trio candauliste uniquement, nous a contactés le matin même pour un rendez-vous à 21h30.

Nous prenons tout de même la direction de la plage. Peu de monde a bravé le mauvais temps. Un peu déçus, nous apercevons à peine une dizaine de voiture dans le coin. Pourtant nous repérons une voiture qui nous intéresse. En effet, l’été nous venons souvent pique-niquer dans ce coin. Il est pourvu de table en bois, sous les pins qui nous apporte un peu de fraicheur les jours de grosses chaleurs. Et depuis l’année dernière, un conducteur est particulièrement sensible à mes exhibitions sous la table. Etant donné que ces sorties sont familiales, il va de soi que cela ne va plus loin que de l’exhib et du voyeurisme. Et ce conducteur est présent ce soir. Nous nous installons à une table, et je commence à montrer mon entrejambe. Le conducteur ne tarde pas à s’installer sur une table qui lui permet de me mâter. Nous nous dirigeons ensuite dans les dunes, très vite suivis par notre conducteur. Nous nous arrêtons vers un bosquet afin de l’aborder alors qu’il est déjà dans le plus simple appareil. C. nous avoue être un habitué de l’endroit, prêt à saisir la moindre occasion pour coquiner. Il nous indique un promontoire pour nous installer. Mr X. qui n’est pas du tout exhibitionniste, s’abstiendra de participer et laissera libre cours à son plaisir de voyeur.

fellation et cuni
trio dans les dunes

J’enlève ma robe pour être sur le même pied d’égalité que C. Il me caresse un peu les seins, m’embrasse. Puis je m’allonge sur une serviette que nous avons posée à même le sol. Il me caresse l’entrejambe. Puis très vite, il me propose de me faire un cuni. Il est doux et délicat et ses caresses buccales sont délicieuses. Je décide de ne pas être en reste. Je l’embrasse à mon tour, puis attrape son pénis d’une main. Je le sens grandir et se durcir entre mes doigts. Je quitte ses lèvres pour prendre sa queue dans ma bouche. Nous nous plaçons en 69 et chacun de nous s’active sur le sexe de l’autre. Sous les jets de ma chatte, je vois les jambes de mon compagnon de jeu se tendre. J’accentue mes caresses qui l’amènent à jouir. Alors que nous nous relevons, Mr X. me fait remarquer la présence d’un homme habillé en motard qui rode près de nous. Après un rapide coup d’œil sur l’heure, nous convenons qu’il nous reste encore quelques minutes. Je lui fais signe de nous rejoindre. Je lui propose une fellation qu’il accepte. Pendant que je le pompe, C. est revenu s’occuper gentiment de ma fente. Le motard atteint la jouissance en une poignée de minutes. Nous prenons congé de nos coquins.

 

Et pour finir cette première journée, une fellation et au lit ?

Lorsque nous arrivons à la maison P. qui est un peu en avance, nous attend. Le temps de prendre une douche et d’enfiler une nouvelle tenue sexy, me voilà déjà en train de pratiquer une nouvelle fellation à P. Je le ferai jouir à deux reprises avec cette gâterie.

Et non pas encore au lit, puisque, après le départ de P., Mr X. et moi avons poursuivi nos petits jeux ensemble. D’abord, nous avons ressorti Marcel, un god ventouse réaliste aux proportions délirantes (42 cm de long et 8 cm de diamètre), sur lequel je me suis empalée pendant que Mr X. me fouettait le dos et les fesses. Ensuite il m’a fait couler de la cire sur le dos. Puis nous avons fini au lit cette fois avec au programme, masturbation, câlins, pénétration, fellation…

 

SAMEDI

Exhib au casino

exhibition au casino
exhib au casino

Samedi après une grasse matinée pour moi, grosse déconvenue au réveil : il pleut. Adieu notre après-midi à la plage ! Mr X. propose d’aller faire un tour au casino. Je revêts une robe noire fluide, décolletée, sans dessous. Au casino, là encore peu de monde mais suffisamment pour me montrer un peu. Je m’installe sur une machine à sous, à la droite d’un monsieur qui m’a bien regardée depuis mon arrivée. Je m’assois en prenant soin de bien remonter le bas de ma robe et bien sûr j’écarte mes jambes. Tout en faisant mine de jouer, je joue à tourner ma chaise du côté de mon voisin. Du coin de l’œil, je devine ses nombreux regards.

Je change ensuite de machine, et m’installe cette fois-ci à la gauche du joueur. De cette manière, il peut mieux me voir et surtout je fais plus face à la salle. Sage décision, d’ailleurs car nous gagnons un peu. Je reprends mon manège. Mr X. guette les regards vers mon entrejambe. Il est clair que le vigile m’a repérée. Mon voisin est complètement avachi sur sa chaise dans une position semi-allongée, dirons-nous. Nos regards se croisent à quelques reprises. C’est au tour d’un monsieur debout, près de sa femme, à quelques mètres et légèrement sur ma droite de repérer mon manège. Il jette régulièrement de discret coup d’œil. Après quelques minutes, le couple abandonne sa machine et s’en va. Entre-temps mon voisin qui a probablement épuisé toute sa monnaie quitte sa place et probablement le casino. Un deuxième couple, relativement âgé, prend la place du 1er couple. A nouveau, le Monsieur remarque mon entrejambe ouvert et se dirige presque immédiatement sur la machine à ma droite laissée vacante par le premier voyeur. Billets à la main, il fait semblant de s’intéresser à la machine mais je le surprends en train de jeter de furtifs coups d’œil en direction de mes cuisses. Il retourne ensuite vers sa femme. Entre ce couple et moi, arrivent 2 jeunes hommes qui m’ont repéré bien avant de s’asseoir. Ils ne cesseront de regarder jusqu’à notre départ.

 

A notre sortie de casino, le soleil a fait son retour et fort de notre expérience de la veille, nous poussons jusqu’à la plage coquine et retrouvons C. Peu de monde encore. Mais nous croisons tout de même un couple d’hommes emmêlé dans un 69. Nous les dépassons pour rejoindre une petite niche au milieu des pins. Comme la veille cuni et fellation. C. recueillera et appréciera les salves de jus que j’émets lorsque je pratique une gorge profonde. Mr X. participe un peu. Un voyeur profitera du spectacle pendant un instant puis passera son chemin. Il est temps de repasser à la maison, prendre une douche et me préparer pour la soirée à venir.

Soirée chez un libertin

Nous arrivons chez J. avec le vin et le champagne. L’ambiance est détendue et agréable. Il faut dire que J. sait mettre à l’aise avec sa bonne humeur. Nous discutons un peu, je m’assois à côté de J. pour prendre l’apéritif. Il vérifie la lubrification de mon entrejambe pour voir si elle est prête à jouer et m’invite à me dévêtir, je m’exécute immédiatement. Il faut dire que c’est assez rapide car en dehors de ma robe, je ne porte rien. Les 2 hommes ne tardent pas à me suivre. Pendant l’apéro, nous abordons différents sujets, sexuels ou non d’ailleurs, et parfois entre deux discussions, je prends les sexes dans ma bouche. Je les déguste également après les avoir trempés dans mon verre de rosé bien frais. Puis nous mangeons toujours dans la bonne humeur. Avant de rejoindre le jacuzzi, je leur fais quelques gorges profondes. Mr X. me prend en levrette pendant que je suce J.

fellation
fellation avec J.

Nous sortons dans le jardin dans le plus simple appareil en direction du jacuzzi où nous attendent les coupes de champagne. Je me plonge dans l’eau à 38°C : détente assurée ! Nos jeux débutent tout de suite. Je crois que nous sommes tous trois très excités par nos nombreux amusements charnels lors de l’apéritif puis du dîner. Leurs mains courent sur moi pendant que je leur fais des fellations. Leurs doigts pénètrent mes orifices et préparent mon anus. Ils me prennent chacun leur tour ma chatte. Ma bouche n’est pas non plus en reste puisqu’elle est rarement vide. J. se présente à l’entrée de mon anus, et me pénètre sans difficulté. Mon excitation est à son comble et je constate qu’il en est de même pour mes 2 compagnons de jeu. Mr X. succède à J. dans mon anus. J. est venu m’offrir sa queue en bouche. J. jouit pendant une de mes fellations.

Un moment de répit s’impose pour reprendre nos esprits. Puis je chevauche J. et entame un jeu de frotti-frotta qui l’excite particulièrement. Une fois son sexe bien raide, je m’enfile dessus et commence un va-et-vient tout en l’embrassant. J. apprécie ce moment. Je me retourne et reprends sa queue en moi de manière à sucer Mr X. dans le même temps.

Après ce long moment dans le jacuzzi, nous l’abandonnons pour faire une petite pause-café, et nos jeux reprennent sur le canapé. J. me sodomise mais je ne tiens pas cette position, mon anus commençant à être douloureux. J. me prend alors par-derrière pendant que je suce Mr X. Puis je suce J. qui jouit une seconde fois. Après quelques câlins, la soirée se termine et nous prenons congé de J. Il est minuit et demi, nous avons baisé pendant près de 5 heures. Avec Mr X. nous remettrons cela en rentrant puis à 7 heures du matin, malgré la fatigue, l’excitation, comme une réminiscence nous a réveillés. Nous voulions faire un tour à la plage coquine l’après-midi mais malgré le beau temps, nous ne nous y sommes pas rendue, trop épuisés. Après 10 années de libertinage, cette soirée est la meilleure que nous ayons passée, avec un libertin accueillant et vraiment à la hauteur. Voilà qui augurent de belles prochaines rencontres !

16 commentaires sur “Un week-end de folies sexuelles

Ajouter un commentaire

  1. Magnifique recit encore une fois mais visiblement le rdv de la semaine ne meritait pas d etre dans ce recit…
    biz a vous deux jolie couple

    J'aime

  2. Premier passage par ici où je ne suis pas arrivé tout à fait par hasard …
    Quel beau week-end en effet ! Merci pour ces moments.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :