J’ai testé le satisfyer 1 Next Generation

La semaine dernière, j’ai fait un achat sur un site d’achat en ligne de sextoys. Avant de valider mon panier, je suis allée jeter un coup d’œil sur les simulateurs clitoridiens. Cela fait un petit moment que je voulais en prendre un. J’ai trouvé le satisfyer 1 qui était en promo -40% (soit 23,99€ au lieu de 39,99€). Son petit prix m’a décidée pour l’ajouter à mon panier au dernier moment.

Il est livré dans une boîte carton avec son mode d’emploi. Il fonctionne avec des ondes de pression. Je n’ai plus qu’à découvrir.

Découvrez mon avis sur le sextoys Satisfyer 1 Next Generartion
test du satisfyer 1 Next Generation

Ce sextoy fonctionne avec 2 piles LR 03 AAA, non fournies. Heureusement il m’en restait juste 2 ! J’ai donc pu le tester le jour même.

Au premier regard, j’aime beaucoup sa couleur rose or et son allure féminine et élégante.

Son utilisation est très simple. La notice d’utilisation me demande d’appuyer « au niveau des 4 ondes pendant environ 2 secondes » Le symbole ne se voit pas aisément, en revanche en passant le doigt, je le sens en relief. Je le place sur mon clitoris, en écartant bien mes lèvres. Quelques mouvements, d’avant en arrière et de gauche à droite, me permettent de le mettre en place rapidement, pour qu’il se plaque bien de partout.

 

1er essai, dans mon lit

Du point de vue du ressenti, une sorte de vague à la fois douce et agréable envahi la zone du clitoris. Un appui court sur le bouton d’allumage me permet d’augmenter progressivement l’intensité (11 niveaux). A chaque fois la sensation monte d’un cran et je sens que la jouissance peut être très rapide. Je calme le jeu pour faire durer le plaisir parce que j’aime vraiment bien cette sensation. Après quelques minutes, je remonte l’intensité pour atteindre la jouissance. Elle est puissante et diffuse, vraiment très très agréable. Le plaisir est différent d’une masturbation manuelle. Il s’agit en fait d’une contraction de la partie interne du clitoris.

2ème essai, sous la douche

La notice indique que les sensations sont plus intenses sous la douche. Je monte rapidement jusqu’à l’intensité maximale et en seulement quelques secondes, je sens monter la jouissance.

 

Sextoy Satisfyer 1 Next Generation
test du Sextoy Satisfyer 1 Next Generation

 

Les +

  • Son prix : grâce à cette jolie promo qui le rend très abordable.
  • Son design : très féminin et luxueux avec ces courbes et sa couleur or rosé.
  • Sa facilité d’utilisation : 2 boutons seulement pour les commandes pour une prise en main simple. Il se met en place aisément et il a une bonne ergonomie. Il se démonte pour faciliter son nettoyage.
  • Son bruit est assez discret.
  • Son utilisation possible sous la douche (je n’ai pas testé dans le bain)

 

Les –

  • Le fonctionnement à pile : que j’aime de moins en moins. Les piles se déchargent systématiquement quand le sextoy n’est pas utilisé régulièrement, il faut toujours avoir un stock de plusieurs modèles de piles. Et encore là on est dans un modèle de piles standard… Les modèles PRO de la gamme sont rechargeables.
  • La présentation : il est fiché dans un support plastique, pas très glamour.

 

 

Si vous aimez mes articles n’hésitez pas à vous abonner, vous serez averti par mail à chaque nouvel article. C’est juste là →, dans la colonne de droite.

Et toujours dans la colonne de droite, vous pouvez également me rejoindre sur Instagram ou Twitter pour des photos inédites en temps réel.

Un commentaire sur “J’ai testé le satisfyer 1 Next Generation

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :